ARA (Association Rano Androy) est une association loi 1901 déposée le 19 mai 2016 et dont le siège se trouve à l'Île de Réunion.

Elle a pour objet le Développement Social, Agricole et Coopératif du village côtier de Lavanono situé en zone aride à l’extrême Sud de Madagascar, principalement grâce à la production d’eau potable et d’irrigation par désalinisation.

 

L'association à vu le jour à l'initiative d'Eric Journeaux : originaire de Fort-Dauphin (Taolagnaro) il a connu Lavanono dans son enfance où son père et son grand-père y collectaient les fruits de mer (algues puis langoustes vivantes) depuis les années 1940. Eric a vécu en région Anôsy et Androy durant les 15 premières années de sa vie et son grand-père repose au cimetière de Fort-Dauphin. Il a également travaillé dans le secteur de la pêche de collecte dans les mangroves de la côte Nord-Ouest et des services nautiques hôteliers dans les archipels de Nosy Be (phon. Noush' Bé).

 

Aujourd’hui, après 16 mois d’activité, ARA compte 28 adhérents, a collecté environ 4.000 €, a bénéficié d’un financement de 1.000 € de la part du Ministère français de l’Ecologie et du Développement Durable (concours 100 Projets pour la Planète 2016) et a bénéficié du financement d’un mécène à hauteur de 15.000 €
 

 

Les Membres du Bureau :

Président = Eric Journeaux

Présidente d’honneur = Jacqueline Ahee

Administratrice = Stéphanie Lacroix

Secrétaire-Trésorier = Patrick Socrates

 

 

Nous avions à de nombreuses reprises été alerté sur la situation de cette population isolée entre océan et falaises, qui n’avait pas d’accès à l’eau potable ou alors de façon épisodique.

Lors de notre première mission exploratoire en Juin 2016, et après en avoir longuement discuté avec les habitants et leurs chefs, il est apparu que le manque d’eau (ainsi que son prix prohibitif pour les plus démunis et les écoles) était la problèmatique majeure à Lavanono comme sur l’ensemble de cette plaine côtière aride.


Cette mission a été l’occasion de relever bien d’autres points de développement à propos desquels nous pourrions apporter une aide : sous-nutrition, malnutrition, aspect sanitaire et éducation primaire.